Exemples de réalisations

Vous trouverez sur cette page quelques exemples de projets pour chacun des formats que nous proposons.

Les élèves rencontrent une startup puis travaillent sur une problématique d’ordre technologique, scientifique ou artistique.

Projet de développement Technologique, Scientifique ou Artistique

Dans ce type de projet, les élèves rencontrent une startup puis travaillent sur une problématique d’ordre technologique, scientifique ou artistique. Ils réfléchissent à des solutions et les présentent à la startup.

01. Développer un jeu éducatif avec la startup IGLOO

En Nouvelle-Calédonie, 32 élèves ont eu l’occasion de visiter l’incubateur Adecal et de rencontrer les fondateurs de la startup IGLOO. Innovation Game Lab Of Overseas ou IGLOO surfe sur la vague de la gamification et propose des jeux sérieux à différents types de publics. Gamification ? Jeux sérieux ? Le principe sort tout droit des jeux vidéos: nous apprenons mieux lorsque nous jouons, que nous avons un objectif et que nos efforts sont récompensés par un système de points.

Accompagnés par leurs professeurs, les élèves ont travaillé sur le projet Cartanou, un jeu éducatif développé par la startup qui permet de réviser le programme du Brevet. Issus d’une filière STD2A (Sciences et Technologies du Design et des Arts Appliqués), les élèves ont réfléchi sur l’identité graphique du jeu et proposé un packaging.

Startup impliquée IGLOO
Public scolaire Terminale STD2A
Ville Nouméa (Nouvelle-Calédonie)
Effectif 32 élèves
Durée 2 mois

02. Imaginer des applications autour de la technologie développée par ACTRONIKA

Issue de l’incubateur Agoranov, la startup Actronika développe des interfaces qui permettent de créer des interactions entre l’homme et la machine via le sens du toucher. Ce type de technologie est utilisée par exemple dans les tablettes et téléphones à écran tactile.

Dans le cadre du Parcours Excellence, 20 élèves du Collège Diderot à Besançon ont rencontré la startup Actronika. Leur mission ? Faire un brainstorming sur des applications possibles intégrant cette technologie dans des objets du quotidien, choisir une idée, la développer et la prototyper.

Voici les réalisations des élèves:

Startup impliquée Actronika
Public scolaire 4ème
Ville Besançon (Doubs)
Effectif 20 élèves
Durée 7 mois

03. Développer des objets connectés avec la startup SNOC

Dans le cadre de l’option ICN (Informatique et Création Numérique), 18 élèves du Lycée Emmanuel Mounier à Angers ont rencontré la SNOC (Société Nationale des Objets Connectés), une startup incubée par Angers Technopole.

Par groupes de 3 ou 4, les élèves ont ensuite imaginé et prototypé des mini-projets. Leur objectif : réaliser des montages électroniques simples avec des capteurs et une carte Arduino, et programmer une (ou des) action(s) pour répondre à des problématiques du quotidien.

La restitution s’est faite autour d’un petit concours avec présentation et démonstration des prototypes devant un jury.

Startup impliquée SNOC
Public scolaire Seconde
Ville Angers (Maine-et-Loire)
Effectif 18 élèves
Durée 4 mois
Pour ce type de projet, les élèves sont invités à réfléchir à des problématiques axées business.

Projet de développement sur des aspects Business

Pour ce type de projet, les élèves sont invités à réfléchir à des problématiques axées business (Comment se développer à l’international ?, Quelle stratégie de communication adopter ? …). Ils présentent ensuite à la startup leurs préconisations.

01. A la rencontre des projets innovants du Technopole de Castres Mazamet

Issus d’une filière STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion), 13 élèves du Lycée Polyvalent de la Borde Basse de Toulouse ont pu rencontrer des startups de Castres-Mazamet Technopole et réaliser leur épreuve de projet du baccalauréat sur un sujet concret.

Divisés en petits groupes, ils ont travaillé sur la stratégie commerciale de la startup BeProject, cherché comment développer l’attractivité du Fab-Lab InnoFab et réfléchi à des solutions permettant d’améliorer la notoriété de la startup Sinafis.

Logos, flyers et préconisations diverses ont ensuite été présentés aux startups partenaires du projet.

Structures BeProject, InnoFab, Sinafis
Public scolaire Terminale STMG
Ville Toulouse (Haute-Garonne)
Effectif 13 élèves
Durée 7 mois

02. Travailler sur le développement à l’international de DEEPOR

DeepOR est une startup qui met l’intelligence artificielle au service de la santé. Son système NEXT ® est le premier assistant vocal conçu pour optimiser la gestion des blocs opératoires dans les hôpitaux. Next est, pour ainsi dire, un peu l’Alexa ou le Google Home des salles d’opération.

Lorsque les élèves de BTS Commerce International du Lycée Jean Baptiste Poquelin rencontrent le fondateur de DeepOR, ils découvrent à la fois le monde des hôpitaux et celui des startups. Leur mission : travailler sur le développement à l’international de la startup, choisir un pays d’implantation et définir une stratégie de communication.

Le retour des élèves? « J’ai eu l’impression de faire quelque chose de concret. On a rencontré une vraie entreprise, on a échangé avec un vrai entrepreneur et on a fournit un travail qui servira à quelque chose. J’ai vu l’intérêt derrière les choses que je produisais. » Stacy

Startup impliquée DeepOR
Public scolaire BTS CI
Ville St Germain en Laye (Yvelines)
Effectif 33 élèves
Durée 1 mois
Dans le cadre de leur projet de recherche, les élèves rencontrent les membres d’une startup.

Projet de recherche en petits groupes: TPE, TIPE, etc.

Dans le cadre de leur projet de recherche, les élèves rencontrent les membres d’une startup. Ils ont ainsi accès aux dernières découvertes issues de la recherche et à des professionnels du milieu sur lequel ils ont choisi de travailler.

01. Réaliser son TPE sur la méthanisation avec TRYON ENVIRONNEMENT

Au Lycée dans une filière scientifique, Rémi, Cyril et Pierre, ont choisi de réaliser leur TPE ou Travaux Personnels Encadrés, une épreuve de projet du baccalauréat, sur les utilisations de la biomasse. Les livres ne donnant pas toutes les réponses à leurs questions, ils se sont tournés vers Tryon, une startup incubée par Agoranov et spécialisée dans la méthanisation de biodéchets à l’échelle locale.

Méthanisation ? Biodéchets ? Dans les cuves de Tryon la magie s’opère : les épluchures et autres déchets verts se transforment en biogaz que l’on peut ensuite utiliser pour chauffer un bâtiment ou faire rouler des voitures.

Rémi, Cyril et Pierre ont non seulement compris ce qu’est la méthanisation et trouvé des protocoles pour les expériences, mais ils aussi découvert ce qu’est un incubateur.

Startup impliquée Tryon
Public scolaire Première S
Ville Tours (Indre-et-Loire)
Effectif 3 élèves
Durée 8 mois

02. Travailler sur la maladie d’Alzheimer avec la startup DYNSEO

Pierre et Joseph sont en 1ère Scientifique au Lycée Descartes de Tours. Pour le baccalauréat, dans le cadre de leur TPE, ils ont décidé de travailler sur Alzheimer, une maladie neurologique qui entraîne la perte progressive des fonctions mentales et notamment de la mémoire.

L’incubateur Agoranov les a mis en contact avec la startup Dynseo qui propose des jeux de mémoire pour prévenir cette maladie.

Pierre et Joseph ont, dans un premier temps, réalisé une revue bibliographique sur la maladie d’Alzheimer. Accompagnés par leur professeur et par Dynseo, ils ont ensuite entamé une phase expérimentale durant laquelle ils ont utilisé les applications de prévention développées par la startup auprès d’un public âgé.

Startup impliquée Dynseo
Public scolaire Première S
Ville Tours (Indre-et-Loire)
Effectif 2 élèves
Durée 6 mois
Les élèves partent d’une idée, définissent un business model, travaillent sur le parcours client et produisent un prototype de leur produit ou service.

Projet de classe autour de la création de Startup

Accompagnés par leur professeur et par l’incubateur, les élèves partent d’une idée, définissent un business model, travaillent sur le parcours client et produisent un prototype de leur produit ou service.

01. Imaginer un projet de startup avec l’incubateur AGORANOV

A Suresnes, les professeurs de trois collèges ont décidé de lancer ensemble un grand projet sur toute l’année scolaire : en collaboration avec l’incubateur Agoranov, ils ont invité leurs élèves à imaginer et développer des projets de startups dans des domaines variés.

Les élèves se sont interrogés sur la notion d’innovation. Une innovation n’est en effet pas une simple invention. C’est une invention certes, mais qui répond à un besoin réel et qui correspond à un marché.

La visite de l’incubateur a permis aux élèves de rencontrer des chargés d’affaires. Ils ont ainsi récolté de précieux conseils en vue du concours organisé par la ville de Suresnes, auquel ils ont ensuite participé.

Structure impliquée Agoranov
Public scolaire 3ème
Ville Suresnes (Haut-de-Seine)
Effectif 75 élèves
Durée 3 mois

02. Développer un projet de startup responsable

Issu d’un collège de REP (Réseau d’Education Prioritaire), les élèves du collège André-Masson de Saint Loup sur Semouse ont fait un grand voyage jusqu’à Paris pour être accompagnés par l’incubateur Agoranov. Leur projet : réduire le gaspillage alimentaire et donner une seconde vie à des bouchons en liège.

Au menu avec Agoranov : atelier sur le gaspillage alimentaire et la gestion des déchets, travail en petits groupes sur le Business Model, coaching sur le pitch, le tout en vue de développer leur projet de mini-entreprise et de se préparer au concours EPA de leur région.

Quelques mois plus tard, les élèves recevaient, tout fiers, le trophée du « Développement Durable ».

Structure impliquée Agoranov
Public scolaire 4ème et 3ème
Ville St Loup (Haute-Saône)
Effectif 18 élèves
Durée 8 mois